La torture au Moyen Age - Parlement de Paris, XIVe-XVe siècles eBook

Ucareoutplacement.be La torture au Moyen Age - Parlement de Paris, XIVe-XVe siècles Image

DESCRIPTION

La torture médiévale nourrit de nombreux fantasmes. Examinée au prisme de la justice royale incarnée par le parlement de Paris aux XIVe et XVe siècles, elle s'impose dans le cadre de la procédure inquisitoire comme un instrument légal afin de contraindre le criminel à se dévoiler. Il s'agit de " savoir la vérité par sa bouche ", l'aveu étant la clé de voûte du procès. Héritage du droit romain, ce que l'on nomme alors " question " ou " voie extraordinaire " est une démarche facultative, bien encadrée en théorie, mais dont la pratique nécessite des ajustements : sa régulation contribue à renforcer le pouvoir de l'Etat justicier. Cette étude questionne les différents aspects de la torture judiciaire dans ses dimensions à la fois pénales et techniques, culturelles et sociales, enfin politiques, afin de réévaluer sa place dans les tribunaux.

La Torture Au Moyen Age - Parlement De Paris, Xive-Xve ...

Etude sur la pratique de la torture à la fin du Moyen Age et la construction d'un mythe. A partir des archives du Parlement de Paris, l'auteure étudie les limites et les contrôles du recours à la torture judiciaire et le passage à un usage plus politique de la torture. ©Electre 2020

TAILLE DU FICHIER: 9,98 MB

AUTEUR: Faustine Harang

NOM DE FICHIER: La torture au Moyen Age - Parlement de Paris, XIVe-XVe siècles.pdf

DATE DE PUBLICATION: 2017-Sep-20

La torture au Moyen Age - Parlement de Paris, XIVe-XVe siècles PDF. Découvrez de nouveaux livres avec ucareoutplacement.be. Télécharger un livre La torture au Moyen Age - Parlement de Paris, XIVe-XVe siècles en format PDF est plus facile que jamais.

La torture au Moyen Age : Parlement de Paris, XIVe-XVe ...

Un parlement est, sous l'Ancien Régime dans le royaume de France, une cour de justice d'appel, dite aussi improprement cour souveraine, puis cour supérieure à partir de 1661, qui rend la justice au nom du roi, dans un territoire délimité.Le plus haut degré de juridiction était le Conseil du roi, véritable cour souveraine, qui pouvait soit être saisi par le justiciable, soit se saisir ...

LIVRES CONNEXES