J'avais 20 ans en Algérie française eBook

Ucareoutplacement.be J'avais 20 ans en Algérie française Image

DESCRIPTION

Oran, juin 1960 : c'est le commencement de la fin de l'Algérie Française. L'auteur a 18 ans quand son père meurt, emporté par la maladie. Soutien de famille, il quitte le lycée et entre dans la vie active comme employé de Mairie, alors que les "événements" ensanglantent brutalement Oran, ville jusqu'ici relativement épargnée par la rébellion. Il raconte dans ce livre sa vie quotidienne à Oran avec les bombes et les assassinats et son attachement profond à l'Algérie française. C'est à Sidi-Bel-Abbès, ville près d'Oran où il est affecté ensuite comme Maître d'internat, qu'il va réellement côtoyer les arabes, Maîtres comme lui, qui deviendront ses amis, et s'efforcer de comprendre les raisons de toutes ces tueries. Il essaie de vivre sa jeunesse entre Sidi-Bel-Abbès et Oran, tout en étant confronté à la mort, à la disparition de ses proches, à l'assassinat de son meilleur ami. D'un amour d'adolescent attardé à des distractions démolies par la peur, l'angoisse, le terrorisme, l'auteur raconte comment il a pu tout de même échapper au racisme et à la vengeance criminelle. André Harrar relate également ses relations ambiguës avec l'ORS, perçue par la majorité des Oranais refusant de quitter Oran, comme le dernier rempart contre le déferlement sanglant du FLN (ce qui se vérifiera dans les massacres d'Oran du 5 Juillet 1962, devant l'armée française l'arme au pied). Issu d'une vieille famille juive oranaise, il doit surmonter ses réticences à se trouver aux côtés de certains antisémites de l'ORS, pour partager le destin et le combat des Européens d'Algérie en perdition. En juin 1962, abandonné de tous, sursis militaire annulé, l'auteur refuse la désertion et se rend à l'Armée qui l'expulsera vers la France, sans retour. Un livre émouvant dans lequel l'auteur montre bien la naïveté, l'angoisse et l'amertume d'un jeune futur pied noir devant l'Histoire qui décide pour lui.

Marc BRESSANT : "J'avais 20 ans en Algérie" 18/02/10

Y a rien de pire que d'avoir 20 ans et des idées : tout le monde les trouve mauvaises. Citation de Coluche ; L'almanach (2015). On n'a que l'âge qu'on se sent avoir : joyeux j'ai Quand on aime on a toujours 20 ans, et quand on a 20 ans on aime toujours. Citation de Pierre Dac ; Les pensées (1972).

TAILLE DU FICHIER: 5,18 MB

AUTEUR: André Harrar

NOM DE FICHIER: J'avais 20 ans en Algérie française.pdf

DATE DE PUBLICATION: 2005-Dec-01

Où puis-je lire gratuitement le livre de J'avais 20 ans en Algérie française en ligne ? Recherchez un livre J'avais 20 ans en Algérie française en format PDF sur ucareoutplacement.be. Il existe également d'autres livres de André Harrar.

Expression Française : L'encyclopédie des expressions françaises

J'ai commencé à travailler avant 20 ans ? À quel âge puis-je prendre ma retraite ? Âge de départ en retraite, comment le déterminer ? Outre le fait d'avoir commencé à travailler avant 20 ans, des conditions supplémentaires sont nécessaires pour pouvoir bénéficier du dispositif de départ anticipé...

LIVRES CONNEXES